Systèmes photographiques

sommaire   photo aérienne par cerf-volant

J'ai réalisé mon premier système pour la photographie aérienne en mars 1993. À l'époque, je dispose d'une radiocommande (modélisme) à deux voies. Les fonctions disponibles sont le déclenchement de la prise de vue et la rotation sur environ 180 degrés. Par contre, l'angle est lui définit avant le décollage du matériel.

Lors de mon adhésion au KAPWA, j'ai reçu des fiches techniques qui me permettront d'améliorer le système (photo ci-dessous)

15215bdc.jpg (68229 octets)

Système version 1 modifié (juin 1993)

1 = déclencheur / 2 = changement d'inclinaison / 3 = rotation 

4 = baguette visée / 5 = récepteur radiocommande / 6 = antenne radiocommande

7 = réglette définition deuxième angle

Le 1 vers le bas, déclenche la prise de vue, et vers le haut chasse la butée qui permet de laisser basculer l'appareil photo pour une nouvelle série de prises de vues avec un angle différent.

17126bdc.jpg (65642 octets)


Système version 2 (juin 1996)

18047bdc.jpg (64252 octets)

Ajout d'un moteur (8) actionné par le (1) en position haute. Le moteur fait tourner une vis sans fin (7) qui modifie l'angle de 0° à 90°.


21042bdc.jpg (71755 octets)       21044bdc.jpg (66307 octets)

Système version 3 (septembre 2000)

5 = récepteur radiocommande / 7 = servomoteur  pour inclinaison 0° à 90° / 9 = caméra visée vidéo

10 = émetteur UHF 40 canaux (21 à 69 - 471,25 Mhz à 855.25 Mhz)

11 = piles pour caméra vidéo (12 volts) / 12 = piles pour récepteur radiocommande (6 volts)

Je dispose maintenant d'une radiocommande 4 voies dont trois sont utilisées (déclenchement, rotation, inclinaison). J'ai installé un émetteur UHF dont la portée maximum est de 150 mètres. La réception de l'image se fait directement sur un téléviseur en utilisant un canal libre (hors émission des chaînes de télévision). 

Il faut régler la longueur de l'antenne de l'émetteur en fonction du canal utilisé, et parfois il y a  perte de l'image vidéo ou une image de mauvaise qualité en fonction des perturbations (ligne haute tension, avion, moteur, etc. ...)

L'émetteur est équipé de sa propre énergie (6 volts)

21045bdc.jpg (75824 octets)


22015bdc.jpg (77536 octets)       22017bdc.jpg (72890 octets)

Système version 4 (septembre 2001)

1 = déclenchement / 3 = rotation / 6 = antenne radiocommande

7 = servomoteur  pour inclinaison 0° à 90° / 9 = caméra visée vidéo

10 = émetteur bande ISM 4 canaux (2400 Mhz à 2483 Mhz)

11 = piles pour caméra vidéo et émetteur (12 volts) / 12 = piles pour récepteur radiocommande (6 volts)

22018bdc.jpg (68385 octets)

Le système complet en ordre de marche pèse 1600 grs.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE SYSTEME EN DETAIL VERSION 5.


sysamor.jpg (46631 octets)

Amortisseurs pour limiter la propagation des vibrations de la corde au système photographique. À installer sur la corde de retenue en amont et en aval du système photographique. (en A sur la photo ci-dessous)

sysuspen.jpg (57124 octets)


peson.jpg (45047 octets)

Un peson. Très utile pour déterminer la force de traction du cerf-volant avant d'envoyer le matériel de prise de vues. Il faut savoir que pour travailler dans de bonnes conditions, la traction doit être au minimum de 2.5 à 3 fois le poids du matériel à soulever. Avec l'habitude, l'utilisation du peson n'est pas indispensable. Quand on connait son matériel, c'est l'expérience qui permet de déterminer si les conditions sont favorables à une séance de prise de vues par cerf-volant.

La prudence et l'humilité face aux éléments sont deux conditions importantes dans cette discipline pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

Photos BDC HENRI.

sommaire   photo aérienne par cerf-volant

Copyright © 2001-2017 [BDC HENRI]. Tous droits réservés.
Révision : 23 novembre 2016 .